Plan canicule

canicule.jpg
 

 

 

Il s’étend du 1er juin au 31 août et vise à réduire les effets sanitaires d’une vague de chaleur conséquente.

 

 

Il comporte trois niveaux d’action :

  • le niveau de veille saisonnière est actif pendant toute la durée du plan. C’est un niveau de vigilance : tous les services concernés et les mairies mettent en œuvre le dispositif de repérage des personnes vulnérables. Des informations sont diffusées.
  • le niveau de mise en garde et d’actions « canicule et santé » : en cas de vague de chaleur, sur les recommandations du Ministre de la Santé, le Préfet décide de l’activation de ce niveau dans son département. Les actions déclenchées sont fonction de l’intensité et de la durée de la situation climatique.
  • le niveau de mobilisation maximale dépend lui, du Premier ministre et le niveau d’intervention est alors interministériel.
    Durant la période chaude, signalez au 115 (numéro en cas d'urgence sociale pour les sans abri) ou à la Mairie au 04.74.87.62.02. toute personne en situation d’urgence sur le plan social que vous auriez repérée. En cas d’urgence vitale faites le 15 (Samu) ou le 18 (pompiers).

Vous pouvez consulter le document : "La canicule et vous : comprendre et agir"


Plan grand froid

froid.jpgLe plan grand froid (du 1er novembre au 31 mars chaque année) comporte différents niveaux d’intervention. Ils sont déterminés par le Préfet de chaque département, au regard notamment de la situation locale et des conditions climatiques. Il prend alors les mesures adéquates en fonction des besoins

Durant une période de grand froid, signalez au 115 (numéro en cas d'urgence sociale pour les sans abri) ou à la Mairie au 04.74.87.62.02. toute personne en situation d’urgence sur le plan social que vous auriez repérée.

En cas d’urgence vitale faites le 15 (Samu) ou le 18 (pompiers).


Prévention contre le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure. Il peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d'appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée...).

 

Afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient :

- avant chaque hiver, de faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;

- tous les jours, d'aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;

- de respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;

- de placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments. Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

 

En savoir plus : www.prevention-maison.fr

Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES)